Blogue

Mon expérience à La Boucle du GDPL

17 juin 2019

 

Je suis fière de dire que samedi dernier, j’ai franchi la ligne d’arrivée de La Boucle du Grand Défi Pierre Lavoie ! Je suis fière de dire que j’ai franchi ces 135km accompagnée des personnes qui m’ont inspirée à participer à cet événement!

Lorsqu’on m’a offert de faire partie de l’équipe Bourret à l’occasion de La Boucle, j’ai eu quelques hésitations avant de finalement dire « oui » ! Vous comprendrez que bien que je pratique le vélo de route depuis maintenant 2 ans, je n’avais jamais fait plus de 80km consécutifs lors d’une même sortie. Ma participation à cet événement impliquait donc une certaine préparation.

Bien que je m’entraînais déjà plusieurs fois par semaine, je savais que je devrais mettre les bouchées doubles. Au début du mois de mars, j’ai commencé ma préparation. Je me suis inscrite à des cours de spinning à l’occasion de deux fois par semaine. Bien évidemment, j’ai combiné les entraînements de spinning aux entraînements que je faisais déjà. Ainsi, la route pour me rendre jusqu’à la fameuse journée du 15 juin 2019 n’a pas toujours été facile, mais je peux vous dire que tous les efforts en valent la chandelle !

Puis vient le matin de l’événement, bien que le doute de pouvoir réussir est toujours un peu présent, une fois rendu dans la ligne de départ, c’est l’excitation et l’ambiance qui est à la fête qui prend le dessus sur tout. C’est à ce moment que j’ai constaté à quel point je prenais part à un magnifique événement.

Lorsque le départ a été donné par les organisateurs, tous les participants étaient fébriles au moment d’enfourcher le vélo ! L’ambiance était électrisante et les spectateurs présents y étaient pour beaucoup. Durant le parcours, j’ai traversé les différents villages, toujours aussi bien accueilli d’un endroit à l’autre. Les habitants s’étaient donné rendez-vous pour encourager les cyclistes et je ne peux dire autre chose que « merci », vous avez rendu mon événement encore plus agréable !

Je vous mentirais si je vous disais que j’ai trouvé le parcours facile du début à la fin. Il y a eu des moments de découragement, des moments durant lesquels les coups de pédales étaient plus difficiles, toutefois grâce à l’entraide entre les cyclistes et les cris des spectateurs, la motivation reprenait toujours le dessus.

Viennent finalement les derniers kilomètres à parcourir, probablement les plus difficiles et les plus faciles à la fois. Évidemment, la fatigue se fait ressentir, mais la fierté d’avoir réussi le parcours est aussi présente. C’est accompagné de quelques membres de l’équipe Bourret, que j’ai franchi les derniers kilomètres dans la joie et le plaisir. À l’arrivée, plusieurs personnes étaient présentes pour nous féliciter, c’était la fête!

Les efforts mis en place pour atteindre nos objectifs partent toujours de soi, mais je ne pourrais dire à quel point c’est plaisant d’avoir des gens autour soi qui croit en nos capacités. Je tiens à remercier le Groupe Bourret de nous offrir l’opportunité de nous dépasser et de croire en nous ! Merci de nous aider à miser sur notre santé!

Pour finir, ce que je retiens de cette expérience, c’est que peu importe le sport que tu fais, que tu sois un débutant ou un habitué, l’important c’est de miser sur soi, miser dans son avenir, miser sur sa propre santé. Tes actions sauront en inspirer plus d’un ! C’est aussi l’esprit du Grand Défi Pierre Lavoie que d’encourager les saines habitudes de vie.

Je tiens à féliciter tous les membres de l’équipe Bourret pour leur participation à l’événement !

Marilyn Demers par Marilyn Demers
//