Blogue

La pénurie de la main-d’œuvre; comment en ressortir gagnant ?

26 juillet 2018

 

Partie 1

Tous sont aux faits de la pénurie de main-d’œuvre qui touche présentement la grande majorité des industries du Québec. Notre entreprise n’est malheureusement pas épargnée par cette pénurie. Toutefois, nous voyons cette nouvelle situation comme un beau défi à relever en équipe. C’est le moment opportun pour mettre de l’avant de nouvelles stratégies tout en gardant l’essence du Groupe Bourret; soit ses principes et éléments distinctifs tels que la fiabilité, la rapidité et la simplicité.

Selon le ministre de l’Emploi, M. François Blais : « Au cours des dix prochaines années, le marché du travail québécois devra combler plus de 1,3 million d’emplois, dont plus de 90 000 emplois déjà vacants en ce moment, aujourd’hui, au Québec. »

Dans le domaine du Transport, ce sont plus de 50 000 emplois qui seront à combler d’ici 2020.

Dans notre quotidien, nos opérations sont affectées par cette diminution de personnel. Cela se reflète dans le travail des camionneurs, car, nous devons constamment réussir à maximiser leurs routes afin d’augmenter l’efficacité de chaque déplacement. Toutefois, cette pénurie nous pousse à être meilleurs, puisque nous devons sans cesse améliorer nos processus afin de continuer de répondre à la demande toujours grandissante de notre clientèle. De leur côté, les caristes ressentent eux aussi les effets de la pénurie. Ils doivent dorénavant charger et décharger plus de 200 remorques tous les soirs, et ce, en subissant eux aussi des variations au niveau du nombre d’employés.

Évidemment, nous vivons les effets de cette pénurie sur plusieurs corps de métier. C’est donc à coup d’audace et d’originalité que nous sortons notre épingle du jeu.  Par exemple, nous avons fait du recrutement en Europe afin de pourvoir certains postes. Ces personnes, issues de l’immigration, travaillent présentement ou travailleront bientôt dans notre entreprise à titre de camionneur ou de mécanicien.

Le Groupe Bourret se sent très privilégier d’avoir une équipe en place prête à mettre les bouchées doubles pour maintenir à son plus haut niveau de qualité le service qu’il offre à ses clients et ce malgré le manque important de personnel.

 

Référence: https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1102373/penurie-main-doeuvre-quebec-investissement-emplois

Marilyn Demers par Marilyn Demers